Besoins Humanitaires en 2024 au Mali : 7,1 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
080A6240 (1)

Pour sauver des vies et alléger les souffrances pour les personnes touchées par des chocs récurrents par une assistance multisectorielle sûre, équitable, inclusive et fondée sur des principes humanitaires, l’OCHA a organisé jeudi 25 janvier 2024, au CICB, une journée « porte ouverte de l’action humanitaire, d’une part présenter la situation,  les besoins humanitaires, et les réalisations de 2023, d’autre part, faire le lancement du plan de réponse humanitaire 2024.

Selon l’objectif stratégique2 d’OCHA : « Améliorer l’accès inclusif, opportun et adapté aux services de base de qualité des personnes affectées par les chocs récurrents selon les droits fondamentaux et les standards »

En effet, le contexte humanitaire au Mali reste marqué par une crise complexe découlant d’une situation sécuritaire volatile, exacerbée par des facteurs de vulnérabilité structurelle, des défis socio-économiques et le changement climatique. Environ 7,1 millions de personnes, soit 32 % de la population actuelle, ont besoin d’aide humanitaire et de protection. La situation est particulièrement grave dans les zones touchées par le conflit au nord et au centre du Mali, où les contraintes d’accès et les déplacements multiples exacerbent la vulnérabilité.

En 2024, quelque 701,6 millions de dollars est nécessaires pour permettre à 165 organisations humanitaires de fournir une assistance essentielle à 4,1 millions de personnes ciblées dans le Plan de réponse aux besoins humanitaires. Ce plan donne la priorité aux activités humanitaires visant à répondre aux besoins urgents et vitaux des personnes les plus vulnérables. La communauté humanitaire s’est engagée à fournir une aide multisectorielle adéquate, équitable et inclusive, fondée sur les principes humanitaires, en accordant une attention particulière aux femmes et aux enfants, qui sont les plus touchés par la crise.

Ainsi, La cérémonie de lancement a été présidée conjointement par Mme la Ministre de la Santé et du Développement social, le Colonel Assa Badiallo Touré, et le Coordonnateur résident, Coordonnateur Humanitaire (RC/HC) des Nations Unies au Mali Alain Noudehou.

La cérémonie a été marquée non seulement par Une forte participation des ONG nationales et internationales, mais aussi, une forte présence des clusters qui ont animé des stands et interagis directement avec les visiteurs et les participants sur les réalisations, la situation des VBG, les besoins existant et la stratégie de réponse de 2024.

Kossa Maïga

Source : handara.ml

Sur le même sujet