Lancement du projet SIGUIDA SANIYA : Vers une ville de Bamako propre et engagée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
P1110181

Dans le cadre de ses activités d’accompagnement des communautés et des familles à travers ses programmes de renforcement de la famille, SOS Villages d’Enfants Mali a organisé ce jeudi 18 avril 2024 à l’Hôtel  Olympe, la cérémonie du lancement du projet intitulé : « SIGUIDA SANIYA ». L’objectif général de ce projet est de contribuer à l’amélioration durable à l’accès des populations aux services sociaux publics de l’hygiène et assainissement dans le 8 quartiers de la commune V du district de Bamako.

« La rencontre de ce jour consacre, d’une part, la réalisation d’un objectif de recherche de financement et marque, d’autre part, le lancement officiel du Projet SIGUIDA SANIYA, visant à Contribuer à l’amélioration de l’accès durable des populations aux services publics d’hygiène et d’assainissement dans les 8 quartiers de la commune V du district de Bamako », précise le Directeur National SOS Villages d’Enfants Mali, Adama Sanogo. Aussi, c’était l’occasion pour le directeur Sanogo de réitérer leurs félicitations et remerciement à l’endroit de la Délégation de l’Union Européenne pour avoir, une fois de plus, renouveler sa confiance à l’Association des Villages d’Enfants dans son œuvre d’amélioration des conditions de vie des populations et des enfants.

Le Directeur National SOS Villages d’Enfants Mali, Adama Sanogo

En effet, le projet SIGUIDA SANIYA, est subventionnée à hauteur de 1.052.000 Euros, soit plus de 665 millions de Francs CFA, est une contribution aux efforts du Gouvernement pour l’accès durable aux services d’Assainissement et d’Hygiène. Et le Projet SIGUIDA SANIYA, sera mis en œuvre pendant 36 mois dans les 8 quartiers de la Commune V du District de Bamako. Il s’agit de la commune V du district de Bamako, Badalabougou Sema, Quartier Mali, Torokorobougou, Baco Djicoroni, Sabalibougou, Daoudabougou, Kalaban coura. C’est le lieu pour le directeur Sanogo de lancer un appel aux futurs bénéficiaires, à travers leurs représentants présents, pour leur mobilisation pour la réussite de ce projet.

Aussi, au nom de SOS villages d’Enfants International et au nom du CA de AMVESOS, il a rassuré la Délégation de l’UE, de leur détermination à honorer ce contrat de subvention à travers sa mise en œuvre efficace pour l’atteinte des résultats attendus.

Faut-il rappeler que, les résultats attendus pour ce projet est : la perception de l’importance et l’adoption des bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement et la préservation de l’environnement par 800 ménages, 45 GIE, 13 comités de gestion des marchés et gares routières, et 30 écoles. Ensuite, l’amélioration des conditions de vie de 800 ménages et des élèves et étudiants de 30 établissements scolaires, grâce à leur l’accès à un service public d’assainissement collectif, autonome et adéquat. Enfin, la collaboration efficace, à travers les mécanismes de concertation, entre les autorités locales, les OSC intervenant dans le domaine de l’hygiène et l’assainissement, les GIE, les comités de gestion des écoles et les comités des marchés.

Selon le présentant de la delegation de l’UE, : « Le projet se propose ainsi de sensibiliser 800 ménages, 45 GIE, 13 comités de gestion des marchés et gares routières, et 30 écoles sur les thèmes de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, permettant ainsi une amélioration de leur qualité de vie grâce au savoir acquis. SIGUIDA SANIYA financera aussi des petits équipements permettant le tri et la gestion des déchets, la distribution de l’eau potable, la construction de latrines tout en organisant le milieu afin que les bonnes pratiques perdurent. »

Photo de famille des officielles

En outre, le projet est financé par l’UE Mali  et la mise en œuvre est assurée par l’association SOS Villages d’Enfants Mal et ses partenaires pour une durée de 36 mois. Il contribuera au renforcement de la participation des organisations de la société civile à l’action publique pour la préservation de ‘environnement et à l’amélioration de l’accès de la population malienne au service public de l’hygiène et de l’assainissement géré de manière durable.

Ainsi, la cérémonie de lancement a enregistré, entre autres, la présence du représentant du ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille ; le représentant de la délégation de l’union européenne ; le représentant du BIR, le représentant du  maire de la commune V, les représentants des chefs de quartier, le directeur du SOS villages d’enfants Mali.

Kossa Maïga

Source : handara.ml

Sur le même sujet