CMSS : Prévenir la fraude et améliorer le recouvrement des cotisations

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
7ebbf3bd-ea3a-4bb1-b878-e0263b68db00

La CMSS à Abidjan pour participer à un Séminaire de haut niveau sur le thème : “Comment prévenir la fraude et améliorer le recouvrement des cotisations dans les caisses de sécurité sociale “.

Plus de 100 participants venus de 23 pays et représentants des institutions de Sécurité Sociale, membres de l’Association Internationale de Sécurité Sociale (AISS), sont en conclaves à Abidjan dans la capitale de la lagune ébriée.
Ce Séminaire doit discuter de la thématique ci-après : ” Prévenir la fraude et l’évasion, renforcer la conformité et améliorer le recouvrement des cotisations de sécurité sociale ».
Le Mali est représenté à ce Séminaire de haut niveau de deux Jours , les 22 et 23 Mai 2024 ,par
le Directeur Général de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale , Ichaka KONE, membre du Comité de pilotage AISS. Il est accompagné du chef service Etudes et Affaires Juridiques et de la responsable de la Communication et des Relations Publiques, point focal AISS à la CMSS.
Les thématiques de la fraude, du recouvrement et de la cotisation seront abordées au cours de cette rencontre.
Le Directeur de la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat (CGRAE), Abdrahamane Tiémoko Berthé a commencé son intervention par
un dicton bien célèbre qui dit que ” quand la fraude aide à construire une maison, elle la détruira au fil des ans” . Ainsi il
appella les acteurs des organismes de sécurité sociale à lutter contre la fraude dans tous ses aspects.Il souligna que la fraude, l’évasion et l’amélioration du recouvrement des cotisations sont les mots clés qui seront abordés sur toutes leurs formes durant les deux jours de travail.
Pour le ministre ivoirien de l’Emploi et de la Sécurité Sociale,
Adama Kamara, la Sécurité sociale est un levier important de développement qui garantit le bien-être et stimule la compétitivité entre les entreprises. La lutte contre la fraude constitue aujourd’hui un axe prioritaire pour tous les organismes de sécurité sociale. La fraude dit- il, fragilise les institutions et nuit à l’équilibre financier de celles-ci. Aussi, propose- il
aux institutions de sécurité sociale de se doter d’arsenaux juridiques modernes, digitaux et fluides dans leurs secteurs d’activité pour pouvoir combattre la fraude.
Au nom de l’AISS, son Secrétaire général, Marcelo Abi-Ramia Caetano, dira que cette rencontre a pour objectif entre autres, d’être un cadre de partage d’expériences entre les acteurs de la Sécurité sociale. Ainsi, au terme de la rencontre chacun répartira avec approches innovantes pour améliorer le système de fonctionnement des services respectifs.
Les différentes interventions ont tous insisté sur le renforcement de la conformité et de la durabilité des régimes de protection sociale.
Pour sa part, le Directeur Général de la CMSS, Ichaka KONE, s’est félicité de la tenue de ce Séminaire qui vient à point nommé. Il estime qu’au moment où le monde est en pleine mutation, les Caisses de Sécurité Sociale n’ont pas d’autres choix que de changer de stratégies pour davantage se moderniser en luttant contre la fraude et en améliorant ainsi les processus de recouvrement des cotisations.

Fatoumata Mah Thiam KONE, CCOM-RP/CMSS
Envoyée spéciale à Abidjan.

Sur le même sujet