CANAM : 26ème session ordinaire du Conseil d’Administration : « La CANAM se porte très bien », assure son directeur général

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
b1d089a2-28a1-448a-8444-64964a1d4768

La 26ème session ordinaire du Conseil d’Administration de la Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM) s’est tenue le lundi 30 octobre dans la salle de conférence du CNPM. C’était sous l’égide du Pr Mamady Kané, président de son Conseil d’Administration.

Pour cette 26e session ordinaire du Conseil d’Administration de la Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM), plusieurs points essentiels étaient inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment de : l’examen et l’adoption des procès-verbaux de la 25ème session ordinaire et de la 8ème session extraordinaire du Conseil d’Administration ; l’examen et l’adoption de l’état de mise en œuvre des recommandations émises lors de la 25ème session ordinaire du Conseil d’Administration ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’année 2022, ainsi que de l’état d’exécution du budget 2022 au 31 décembre 2022 ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’année 2023, ainsi que de l’état d’exécution du budget 2023 au 30 juin 2023, etc.
Selon le président de son Conseil d’Administration, Pr Mamady Kané, les états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2022 de la CANAM ont été préparés en conformité avec les normes de la CIPRES et les principes de la comptabilité publique. « Ils comprennent le Bilan, les comptes de résultat par branche, le compte de résultat consolidé et les ratios. À la fin de l’année 2022, le total du bilan s’est élevé à 140 006 576 393 FCFA, comparé à 108 437 532 432 FCFA au 31 décembre 2021 », a t-il annoncé.
CANAM, certifiée Iso 9001
Dans le cadre de l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU), plusieurs avancées significatives ont été accomplies, notamment l’adoption du décret n°2022-0018/PT-RM du 28 janvier 2022 fixant les modalités d’application de certaines dispositions de la loi n°2018-074 du 31 décembre 2018 portant institution du RAMU.
De plus, note le Pr Kané, des projets de décrets relatifs aux conventions entre les prestataires de santé et la CANAM, ainsi que les principes de la tarification préférentielle des prestations de soins couverts par le RAMU, ont été élaborés.
Dans le domaine de l’amélioration de l’accès aux soins, 121 428 personnes (41 946 pour la CMSS et 79 482 pour l’INPS) ont été immatriculées du 1er janvier au 31 décembre 2022, portant ainsi le nombre total des personnes enregistrées dans la base et immatriculées au 31 décembre 2022 à 1 697 938 (813 587 pour la CMSS et 884 351 pour l’INPS). De plus, 40 conventions ont été élaborées avec des établissements de soins de santé, portant ainsi le nombre total de structures conventionnées à 2 062 au 31 décembre 2022.
Aussi le PCA de la CANAM a indiqué que le personnel a vu ses compétences renforcées grâce à des formations portant sur divers aspects, notamment la construction et l’animation des référentiels de compétences, l’audit des processus de performance selon les normes ISO 9001, la gestion du patrimoine de l’État et de la comptabilité matière, l’identification et la prévention de la fraude, ainsi que la pratique de l’audit interne. D’où ses félicitations et encouragement au directeur général et à tout le personnel de la CANAM.
« La CANAM se porte très bien », assure son directeur général, le médecin général de Brigade Boubacar Dembélé. Il a indiqué que la CANAM, désormais certifiée ISO 9001, travaille à la satisfaction de l’ensemble de l’ensemble des parties prenantes que sont les assurés, les prestataires des soins de santé. Ceci afin de rendre la CANAM beaucoup plus forte pour répondre aux besoins de santé de la population malienne.

SERCOM/CANAM

Sur le même sujet