SANTÉ : Donation d’équipements et de vivres dans certains hôpitaux

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
3ab2da2d-5842-4a16-bf3f-395ecf3413db

A la faveur de ses visites il y a deux semaines dans les CHU Gabriel TOURE, Point G et à l’Hôpital du Mali, le ministre Colonel Assa Badiallo TOURE, effectue une donation d’équipements et vivres d’une valeur de 800 millions de Fcfa.

Pour donner une suite diligente aux besoins identifiés au cours des visites effectuées le 30 avril 2024, dans les Centres Hospitaliers Universitaires de Gabriel TOURE, du Point G et de l’hôpital du Mali, le ministre de la Santé et du Développement Social, colonel Assa Badiallo TOURE, est revenue dans ces mêmes structures, ce mercredi 15 Mai 2024 pour apporter des solutions à court terme à quelques difficultés identifiées à cette occasion.
En effet, lors de ces visites, le Ministre avait relevé partout des difficultés dans le fonctionnement desdits établissements.
Pour y apporter quelques solutions immédiates à quelques urgences,
la responsable du département de la Santé et du Développement Social, le médecin colonel, a saisi l’occasion des visites de ce jour, pour procéder à la donation d’un important lot d’équipements médicaux, de produits d’hygiène et de vivres, le tout d’une valeur de 800 millions de Fcfa. Ces dons sont composés d’équipements de réanimation et de suppléance vitale, d’équipements de surveillance de paramètres vitaux , d’équipements d’oxygénothérapie, d’équipements de perfusion et d’exploration fonctionnelle , des sources de secours d’énergie (onduleurs), d’équipements gynécologiques, de lits et de matelas, de cartons de savon, des tonnes de riz, de plusieurs sacs de mil, des sacs de sel et des paquets de lait en poudre.
Ces équipements, qui permettront de renforcer les plateaux techniques des structures de santé tout en offrant des moyens de diagnostic et de thérapie nécessaires à la prise en charge des patients repondent ainsi à des besoins cruciaux de santé.
Et Mme le ministre de rassurer que la prise en charge des autres besoins des établissements de santé, est une œuvre qui s’inscrira dans la durée afin d’apporter des réponses adéquates et garantir à tous, un accès équitable à des soins de santé de qualité.
Cette réaction rapide du Ministre a été saluée à sa juste valeur par le secrétaire général du comité syndical du Point G, Dr Ibrahim Sory Pamanta s’exprimant au nom de tous les secrétaires généraux des syndicats des hôpitaux. La réactivité du Ministre “à de nombreuses revendications nous permettant de travailler dans les bonnes conditions et satisfaire les patients » rassure le personnel que la haute hiérarchie sanitaire du pays, est non seulement à leur ecoute, mais qu’elle sait aussi faire diligence quand les circonstances, comme celles-ci, l’exigent, dira Monsieur Pamanta.
Pour sa part le chef service gynécologie, Professeur Niani Mounkoro soutient qu’avec ces équipements, ils pourront désormais faire face aux nombres sollicitations des patients.
Pour sa part, Aboubacar Sidiki Fomba de la commission Santé et Développement Social du CNT, cette réponse de 15 jours nous enseigne qu’avec la volonté, on peut aller loin. A l’en croire, la sécurité n’est pas seulement dans les armes mais surtout dans les hôpitaux et le Mali se fera avec chacun de ses fils.
Rappelons sur le même registre de solidarité envers les populations pendant le carême chrétien, le ministre Assa Badiallo TOURE, soucieuse du bien- être de tous, a fait, d’une part, des dons aux deux confessions chrétiennes et d’autre part, elle a initié Sounkalo sounakari pour les musulmans à l’occasion du ramadan avec une rupture collective de jeûnes avec les couches vulnérables en l’occurrence, les déplacés.

Pour l’occasion, les directeurs nationaux et généraux relevant du département de la Santé ont pris part à la cérémonie parmi lesquels le directeur général de la CMSS, Ichaka KONE.

Fatoumata Mah Thiam KONE, CCOM-RP/CMSS

Sur le même sujet