Sahel : Le Maroc déroule le tapis rouge au Mali

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
th (94)

Après son adhésion à l’initiative d’accès des pays du Sahel à l’Atlantique, lancée par le roi Mohammed VI, le Maroc continue de se rapprocher du Mali. Ce dernier était l’invité d’honneur à la 6ème édition du festival international de l’Afrique du Nord et le Sahel, organisé du 11 au 14 janvier à Fès par la Fondation Aman pour le développement durable.

Le gouvernement de Bamako y était représenté par une délégation composée de hauts cadres du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme et de l’ambassade du Mali à Rabat. Ces représentants ont également pris part aussi à la célébration du nouvel an amazigh, indique le ministère malien dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, des acteurs de la société civile Touaregs au Maroc avaient déposé une lettre au siège du ministère marocain des Affaires étrangères, le 1er décembre, demandant une médiation du royaume dans la guerre au Mali. «En tant que citoyens Touaregs résidant au Maroc et possédant la nationalité marocaine, les signataires de cette lettre» espéraient alors une intervention du Maroc «pour sauver notre peuple des crimes génocidaires auxquels il est quotidiennement exposé de la part de l’Armée malienne, appuyée par les milices russes de “Wagner”, dans la région de l’Azawad». Mais depuis la donne a évolué.

A la réunion de Marrakech, du 23 décembre, consacrée à l’examen du projet royal d’accès atlantique aux pays du Sahel, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, avait salué une «initiative fraternelle et solidaire visant à répondre aux aspirations communes à la fois des autorités et des peuples du Sahel».

Mohammed Jaabouk 

Source : Yabiladi

Sur le même sujet