Démocratie africaine : en quête d’un nouveau modèle à travers un Colloque Sino-Africain

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
IMG_20230703_090818_544

L’Ambassade de Chine au Mali en collaboration avec ISPRIC a organisé ce lundi 03 juillet 2023 à l’hôtel Salam, un colloque Sino-Africain autour du thème : « la démocratie populaire intégrale de Chine, un modèle gagnant : quelle inspiration pour l’Afrique ? » le choix de cette thématique est la suite logique d’un constant évident sur le continent africain, en général, et sur les Etat ouest-africain en particulier.  

Ce colloque Sino-africain est né d’une amitié scientifique entre la Chine et le Ispric qui a accueilli des experts du Mali, de la Chine et d’ailleurs dont le ministre des affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop ; l’Ambassadeur de Chine au Mali, Chen Zhihong. Plusieurs communications ont été faites qui ont non seulement analysées les différents modèles de démocraties et mais aussi des études comparatives entre ces modèles.

Ce colloque revêt d’une grande importance, d’autant plus qu’il se tient à un moment opportun au Mali, marqué par le référendum sur la nouvelle constitution qui a été adoptée par une majorité écrasante de 97% de la population malienne. Ce taux élevé témoigne de la volonté et de la confiance du peuple malien pour la transition et le renouveau du pays. De même, selon l’Ambassadeur de Chine au Mali, en mars dernier, 2952 députés de l’Assemblée populaire nationale de Chine ont voté à l’unanimité pour réélection du président chinois XI Jinping. Il estime que, ce soutien massif de 100% n’est pas un hasard.

Selon un sondage de l’université Harvard, le taux de satisfaction du peuple chinois à l’égard du Gouvernement chinois est de 93%. « La clé de ce soutien réside dans la philosophie politique du Parti Communiste qui place le peuple au centre, ce que l’on appelle la démocratie intégrale de la Chine », précise le l’ambassadeur Chen Zhihong.

Le diplomate Zhihong rassure que, la chine est prête à travailler avec le Mali et d’autres pays à faire rayonner les valeurs communes de l’humanité qui, selon lui, sont la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté à promouvoir activement la démocratisation des relations internationales, la confrontation et l’hégémonie. Et d’ajouter de s’opposer fermement à toute manipulation politique de la démocratie, pour œuvrer conjointement à la construction d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

Ainsi, au cours de deux jours d’échanges, cinq panels ont été discutés. Il s’agit du : « panorama des modèles démocratiques en Afrique de l’ouest » ; « regards croisés sur la démocratie occidentale et la démocratie populaire intégrale de la Chine : quelles inspirations pour l’Afrique ? » ; Bâtir la démocratie populaire et intégrale à l’africaine » et « quelles leçons et piste d’actions à retenir. »

Kossa Maiga

Source : handara

Sur le même sujet