Affaires étrangères et coopération internationale : Les décrets de 3 ambassadeurs, 1 consul et 15 conseillers abrogés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
unnamed (17)

Le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta vient d’abroger les décrets de nominations de trois ambassadeurs, un Consul et plusieurs Conseillers d’Ambassade, en fin de mission. Le Syndicat Libre des Travailleurs des Affaires Etrangères prévoit, ce mardi 18 octobre, une assemblée générale de l’ensemble des travailleurs afin de faire la situation sur les différents mouvements diplomatiques opérés par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop. 

Plusieurs diplomates maliens viennent d’être rappelés par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop. Leurs décrets de nominations ont été abrogés par le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta lors du Conseil des ministres, il y a juste quelques semaines. Il s’agit bien des diplomates en fin de mission parmi lesquels figurent trois ambassadeurs, un consul et une quinzaine de Conseillers d’Ambassade.

Les ambassadeurs concernés sont : Mme Diakité Fatoumata N’Diaye (Ambassadeur du Mali à Tunis), Général de Brigade Sadio Gassama (Ambassadeur du Mali à N’Djamena, au Tchad), Sékou Kassé (Ambassadeur du Mali à New Dehli, en Inde). Le seul Consul honoraire rappelé est Yaya Karembé, qui avait été nommé par l’ancien Président Ibrahim Boubacar Kéïta lors du Conseil des ministres du 7 août 2016 comme Ambassadeur du Mali à Khartoum, au Soudan. Alors qu’il fut juge d’instruction au pôle économique et financier du Tribunal de première instance de la Commune III et juge d’instruction au tribunal militaire de Bamako.

Président-fondateur de l’Observatoire sur la Décentralisation au Mali, Yaya Karembé a contribué à renforcer les liens d’amitié et de fraternité entre le Mali et le Soudan surtout dans le domaine économique.

S’agissant de Mme Diakité Fatoumata N’Diaye, elle fut ministre du Développement Social et de la Solidarité et Médiateur de la République. Juriste de formation et ex-Secrétaire générale du gouvernement, elle se trouve à la retraite depuis le 1er janvier 2017.

Concernant Sékou Kassé, il avait été nommé en 2018 Ambassadeur du Mali en Inde, au Bangladesh, au Bhoutan, au Brunéi Darussalam, en Indonésie, en Malaisie, au Népal, à Singapour, au Sri Lanka et en Thaïlande avec résidence à New Delhi. Il a présenté ses lettres de créance au Président de l’Inde, le 10 janvier 2019.

Auparavant, il avait occupé plusieurs postes de responsabilités : Conseiller diplomatique à la Primature et au ministère de la Défense, Ambassadeur, représentant permanent du Mali auprès des Nations Unies à New York, Ambassadeur, Directeur des Organisations Internationales au ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Coordinateur du Mali au Conseil des droits de l’homme à Genève, Coordinateur du Réseau de la sécurité humaine à Genève. Ce n’est pas tout. Sékou Kassé fut aussi Premier conseiller et chargé d’affaires à la mission permanente du Mali auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Coordonnateur du Mali au Conseil de sécurité de l’ONU à New York, Sous-Directeur des affaires juridiques au ministère des Affaires étrangères et Chef de la division des accords et traités internationaux au département des Affaires étrangères.

S’agissant du Général de brigade Sadio Gassama, il fut ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile puis ministre de la Défense et des Anciens combattants sous le Général Amadou Toumani Touré. Il a fait valoir ses droits à la retraite, il y a trois ans.

Le Syndicat Libre des Travailleurs des Affaires étrangères vient de convoquer une Assemblée générale afin d’évaluer la prise en charge du cahier de doléances. Cette rencontre prévue pour ce mardi 18 octobre permettra aussi de faire la situation du mouvement diplomatique et le bilan du plan d’action de l’exercice 2021-2022. C’est aussi l’occasion d’adopter le plan d’action annuel 2022-2023.                    

El Hadj A.B. HAIDARA

Source  : Aujourd’hui Mali

Sur le même sujet