Présidentielle américaine de 2024 : Donald Trump trahie par sa fille Ivanka?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
th (13)

Quelques minutes après que son père, Donald Trump, a officialisé sa candidature au scrutin présidentiel de 2024 mardi 15 novembre, deux ans après sa défaite contre Joe Biden, sa fille, Ivanka a publié une déclaration disant qu’elle n’avait pas l’intention de s’impliquer dans la campagne.

Cela survient après un rapport de CNN la semaine dernière selon lequel la fille de Trump et son mari, Jared Kushner, ne feraient pas campagne au nom de Donald Trump.

« J’aime beaucoup mon père. Cette fois-ci, je choisis de donner la priorité à mes jeunes enfants et à la vie privée que nous créons en tant que famille », a déclaré l’ancienne conseillère de la Maison Blanche. « Bien que j’aimerai et soutiendrai toujours mon père, à l’avenir, je le ferai en dehors de l’arène politique. » a déclaré Ivanka, qui n’a pas assisté à l’annonce de Donald Trump à Mar-a-Lago mardi soir.

« Je suis reconnaissante d’avoir eu l’honneur de servir le peuple américain et je serai toujours fière des nombreuses réalisations de notre administration. »

Des sources ont déclaré au New York Post lundi que Donald Trump, avait passé une partie du mariage de sa fille Tiffany le week-end dernier à essayer de persuader Jared et Ivanka de le rejoindre sur scène pour l’annonce et de présenter un front familial uni – des appels qui ont été rejetés. Cependant, le mari d’Ivanka, Jared Kushner, faisait partie du public d’environ 1 000 personnes qui ont rempli la salle de bal de Mar-a-Lago pour le coup d’envoi tant attendu de la campagne contrairement à sa femme.

Cependant, l’ancien président qui pensait faire un retour triomphal, après des élections de mi-mandat traditionnellement défavorables au parti au pouvoir, doit faire face au cuisant revers essuyé par les républicains. Il est désormais loin d’être considéré comme le candidat naturel de son propre camp.

Source : AfrikMag

Sur le même sujet