Le président cap-verdien estime que la CEDEAO a devié de sa vocation initiale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
BB1nsSKx

Ouagadougou, 29 mai 2024(AIB)-Le président de la République cap-verdienne, José Maria Neves, a estimé hier mardi que la CEDEAO a devié de sa vocation initiale d’organe d’intégration économique.

« L »un des problèmes de la CEDEAO réside justement dans son évolution vers une entité politique au-delà de sa vocation initiale d’intégration économique », a déclaré José Maria Neves, mardi, sur la Radiodiffusion télévision de Cap-Vert.

Il a également indiqué qu’après 49 ans d’existence, la CEDEAO a manifesté une certaine incapacité à répondre à l’instabilité et à l’insécurité dans la région.

Des réformes s’imposent, a dit encore José Maria Neves.

En rappel, la CEDEAO traverse une crise majeure avec les sorties programmées du Burkina Faso, du Mali et du Niger qui l’accusent de non assistance face au terrorisme et d’être inféodée à des puissances étrangères.

AZ AIB

Agence d’information du Burkina

Sur le même sujet