Inauguration de la Bibliothèque de l’Université de Kabala : 12.000 ouvrages, 74 ordinateurs, 178 lecteurs dans des meilleures conditions !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
P1110535

Le Rectorat de l’Université des Lettres et des Sciences Humaines et des Sciences de l’Education (ULSHB) sous le parrainage du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, a inauguré la Bibliothèque de l’Université de Kabala (BUK) ce jeudi 2 mai 2024 dans l’enceinte dudit Université. Elle contient 12.000 ouvrages à tous les domaines de connaissances. Son but principal est de donner une réponse satisfaisante à la demande d’information documentaire des usagers (Enseignants-chercheurs, Etudiants, personnel administratif et technique, autres utilisateurs…)

« Ici à la BUK, nous disposons aussi d’une salle informatique avec des ordinateurs connectés à l’internet et permettant d’accéder à des informations à distance », précise le représentant du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Mamadou Fané, avant d’ajouter que, la mention « accéder à l’information », c’est parce que la BUK entretien des partenariats locaux et internationaux .pour lui, ce dispositif permet aux usagers de consulter des partout à travers le monde et dans plusieurs langues.

La BUK se compose de deux blocs : Un premier bloc administratif composé des bureaux du conservateur, du responsable de la documentation, du responsable des relations publiques et de l’informaticien. Une salle technique équipée de machines informatiques pour la connexion et la connectivité des ordinateurs. La vision éclairée du Recteur a fait crée une maison des enfants. Elle est située à côté de la salle de réunion et d’une salle de réserve.

Le deuxième bloc est celle de la Bibliothèque elle comporte: Une salle des documents où on retrouve 12.000 ouvrages se rapportant à tous les domaines de connaissances.

Ces ouvrages sont traités et classés selon la classification de Melvil Dewey (1857-1931). Ses documents sont classés en 1ère classe : Informatique, information, ouvrages généraux ; 2 Classe : Philosophie, Parapsychologie et Occultisme, Psychologie ; 3e Classe : Religions ; 4e Classe : Sciences sociales ;  5e Classe : Langues ; 6e Classe : Sciences de la nature et Mathématiques ;  7e Classe : Technologie (Sciences appliquées) ; 8e Classe : Arts, Loisirs et Sports ; 9e Classe : Littérature (Belles-Lettres) et techniques d’écriture ;  10e Classe : Géographie, Histoire et disciplines auxiliaires. Selon le conservateur de Bibliothèque Universitaire de Kabala, M. Touré Sane Ahmadou Sidi : « Là encore le leadership éclairé nous a recommandé de mettre en exergue les ouvrages produits par nos compatriotes maliens et ou en partenariat avec les IES du Mali. En sortant de la salle des documents nous accédons à la salle des chercheurs et des doctorants (104 places); un espace convenable pour mener une étude, une recherche ou autre activité nécessitant une concentration et tranquillité. »

En face de la salle des chercheurs se présente la salle de recherche documentaire avec 14 machines connectées à internet. « Nous exploitons une base de données sous PMB, les utilisateurs interrogerons les ordinateurs qui les produirons les referens de leurs requêtes », explique M. Touré.

En partant dans la salle de lecture pour étudiants, elle traverse un grand balcon où sont exposés les bustes de grands précurseurs du savoir et de la connaissance au Mali: le Pr. Ogobra DOUMBO, Mme Aoua KEITA, M. Fily Dabo Sissoko, M. Seydou Badian Niamboina dit KOUYATE, Pr. Bakari KAMIAN, et M. Amadou Hampaté Ba.

En outre, la salle de lecture conçue selon les normes qui permet une lecture paisible dans une ergonomie convenable peut recevoir 178 lecteurs dans des meilleures conditions et la salle internet avec 74 ordinateurs permettra aux usagers de naviguer à leur guise. Une café détente pour se désaltérer et reprendre des forces.

Ainsi, le recteur de l’ULSHB, Idrissa Soïba Traoré explique que, la BUK est un vœu ardent des plus hautes autorités du Mali, permettant aux étudiants de dotés des moyens idoines pour leur formation. C’était le lieu pour le recteur Traoré de dire que beaucoup de livres ont été acquis grâce aux soutiens de certains collègues, aux dons de certains bonnes volontés au nombre desquels il a cité Safiatou Ba, Madame Diop de Présence Africaine, le Harmattan France, Professeur Macky Samaké, Docteur Choguel Kokalla Maïga.

Kossa Maïga

Sur le même sujet