ÉXECUTION D’UNE LEÇON MODÈLE SUR LES MANUSCRITS ANCIENS DU MALI AU BÉNÉFICE DES ELEVES DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Z2

   MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE                      REPUBLIQUE DU MALI

                           ***************                                                    Un Peuple-Un But-Une Foi

DIRECTION NATIONALE DE L’ENSEIGNEMENT

       SECONDAIRE GÉNÉRAL 

                                   

TERMES DE REFERENCE

RELATIFS A L’ÉXECUTION D’UNE LEÇON MODÈLE SUR LES MANUSCRITS ANCIENS DU MALI AU BÉNÉFICE DES ELEVES DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL.

 

  1. Contexte et justification :

L’enseignement secondaire général a pour mission de faire acquérir aux apprenants des connaissances générales, théoriques et pratiques ; des modes et moyens de pensée constituant la base commune des diverses spécialités, en vue de leur permettre de poursuivre des études supérieures ou de s’insérer dans la vie active. Il a pour objectifs entre autres :

  • d’améliorer la qualité des apprentissages au niveau de l’enseignement secondaire général ;
  • d’accroitre l’offre de formation au niveau de l’enseignement secondaire général.

Aussi, l’enseignement est ouvert sur l’histoire de l’humanité, de l’antiquité à notre monde contemporain. Ainsi, la culture générale est l’apanage de l’enseignement secondaire général. Dans cette optique, l’enseignement des manuscrits anciens devient une nécessité pédagogique. La vulgarisation de ces manuscrits auprès des populations est cruciale pour une ouverture d’esprit des adolescents et la découverte des pans de la culture de notre pays.

La connaissance du passé du Mali et surtout, de la culture du Mali, sont en bonne place dans la formation des apprenants.

C’est ainsi qu’avec la collaboration de l’UNESCO-MALI, l’Agence nationale de la Communication et du Développement (ANCD), les Académies d’Enseignements de Tombouctou, Mopti (Djenné), Ségou et la Direction nationale de l’enseignement secondaire général (DNESG) du Ministère de l’Éducation nationale participent à la sensibilisation des élèves et des populations maliennes sur les valeurs (historique, culturelle, socio-économique et scientifique) des manuscrits anciens du Mali, l’importance de leur conservation et de leur sauvegarde.

Pour ce faire, l’UNESCO-MALI et ministère de l’Éducation Nationale, à travers la Direction Nationale de l’Enseignement Secondaire Général (DNESG) et les Académies d’Enseignements de Tombouctou, Mopti (Djenné) et Ségou procèderont à la diffusion et à l’exécution d’une leçon modèle sur les manuscrits anciens du Mali. Cela, permettra aux élèves du niveau secondaire de connaitre et de reconnaitre les manuscrits anciens, comprendre le processus de leur valorisation, de leur conservation et de leur sauvegarde.

C’est une manière pour l’UNESCO-MALI, un partenaire actif de notre système éducatif, de vulgariser l’intérêt des manuscrits anciens auprès des populations, d’ouvrir l’esprit des adolescents-écoliers sur la valeur des Manuscrits anciens et la découverte des pans de la culture de notre pays.

  1. OBJECTIF GÉNÉRAL :

Une campagne de sensibilisation et de valorisation des manuscrits anciens auprès des élèves des classes de 11ème et 12ème toutes séries confondues des lycées publics et privés des villes de Tombouctou, Mopti et Ségou.

  1. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES :

Il vise à :

  • organiser des cours de la leçon modèle, à l’endroit des apprenants des classes de 11ème année et terminale des établissements de l’enseignement secondaire général de Tombouctou, Djenné et Ségou ;
  • construire une communauté de savoirs dans chacun des établissements concernés.

 

  1. RÉSULTATS ATTENDUS :

A l’issue de la campagne, les résultats suivants sont atteints :

  • assimilation de la leçon modèle sur les manuscrits anciens du Mali, par les élèves ;
  • une communauté de savoirs a été mis en place dans chacun des établissements concernés.
  1. MÉTHODOLOGIE :

Sous la responsabilité et la supervision des Directeurs des Académies d’Enseignement de Tombouctou, Mopti et Ségou, les cours seront dispensés dans cinquante-quatre (54) établissements d’enseignement secondaire. L’animation de la leçon modèle sur les manuscrits anciens du Mali sera assurée par un professeur d’histoire expérimenté de l’établissement.

La coordination des activités est assurée par la Direction nationale de l’enseignement secondaire général.

Les établissements concernés sont les suivants :

AE-Tombouctou : 09 établissements

  1. Lycée Public Mahamane Alassane HAIDARA de Tombouctou ;
  2. Lycée Privé de Barize ;
  3. Lycée Privé Alkaya Touré de Tombouctou ;
  4. Lycée Privé Abba Cissé de Tombouctou ;
  5. Lycée Privé Franco-Arabe Askia Daouda de Tombouctou ;
  6. Lycée Privé Franco-Arabe Cheick Aboubacar Said de Tombouctou ;
  7. Lycée Privé Franco-Arabe Al Farouk de Tombouctou ;
  8. Lycée Privé Garba Maïga de Tombouctou ;
  9. Lycée Privé Beyrey de Tombouctou.

AE-Mopti (Djenné) : 04 établissements

  1. Lycée Privé Mérindimem KOINI de Djénné ;
  2. Lycée Privé Tapama Djenepo de Djenné ;
  3. Lycée Privé Fatoumata YARO de Djenné ;
  4. Lycée Baourou CISSE de Djénné.

AE-Ségou : 41 établissements ; Commune de Ségou, de Sebougou et de Pélengana.

  1. Lycée Public de Sébougou (SEGOU) ;
  2. Lycée Franco-Arabe Aynou Chance ;
  3. Lycée Adja Fanta Toure de Ségou ;
  4. Lycée Privé Dialla Marico de Ségou ;
  5. Lycée Privé Diakourouna Yaya DEMBELE de Pelengana ;
  6. Lycée Privé GAMA de Ségou ;
  7. Lycée Privé Franco-Arabe Mamadou S TRAORE de Segou ;
  8. Lycée Privé Maimouna TRAORE de Ségou ;
  9. Lycée Privé Danki MAIGA de Ségou ;
  10. Lycée Privé Soleil d’Afrique de Ségou ;
  11. Lycée Bilingue Tata SACKO ;
  12. Lycée Privé Fanco-Arabe Sabil El falah Al Islamiat ;
  13. Lycée Privé Saint Joseph ;
  14. Lycée Franco Arabe Salam de Ségou ;
  15. Lycée Privé Makara Dougoutigui Tangara ;
  16. Lycée Franco-Arabe Privé Daroul Coran Wal Hadis de Ségou ;
  17. Lycée Madiouma KEITA de Ségou ;
  18. Lycée Oriental ;
  19. Lycée Privé Amadou Hampaté BA de Ségou ;
  20. Lycée Privé Chaine Grise de Ségou (Pélengana) ;
  21. Lycée Privé Franco-Arabe El Hadj Mamadou KONE ;
  22. Lycée Franco-Arabe Mouhamadiyatoul Islamiyati de Ségou ;
  23. Lycée Almamy GUIDIO de Ségou (Medine II) ;
  24. Lycée Privé Sidy Modibo DOUCOURE ;
  25. Lycée Privé Franco-Arabe Thierno Hady Thiam ;
  26. Lycée Privé Franco Arabe Seida Hawa Sacko ;
  27. Lycée Privé Souleymane SACKO de Pelengana ;
  28. Lycée Privé Kalanso Niaro Karamoko de Ségou Alamissani ;
  29. Lycée Privé les Frères Niama, Soriba et Drissa Diawara de Sébougou ;
  30. Lycée Privé Franco-Arabe l EL Anouar Al Islamia de Darsalam-Sud de Ségou ;
  31. Lycée Privé Franco-Arabe Sabil El Islamiya Nassoriaty de Pélengana ;
  32. Lycée Privé Franco-Arabe Mahamou DJIRE ;
  33. Lycée Privé Cheik Modibo DIARRA ;
  34. Lycée Privé Dialla Diarra de Ségou ;
  35. Lycée Privé Mamadou Lamine HAIDARA ;
  36. Lycée Privé Franco-Arabe Sabil EL Falah Sahel Vert de Ségou ;
  37. Lycée Yoro Barry dit Kanoubaniouma de Péléngana ;
  38. Lycée Privé Rokia Traoré de Sido-Soninkoura ;
  39. Lycée Mariam DEMBELE de Péléngana ;
  40. Lycée Michel Allaire de Ségou ;
  41. Lycée Public Abdoul Karim CAMARA dit Cabral de Ségou-Bougoufiè.
  42. Construire une communauté de savoirs :

Les Directeurs des académies d’enseignement sont responsables de la mise en place des communautés de savoirs. L’objectif est de construire une communauté de savoirs sur les manuscrits anciens, juste après l’exécution de la leçon modèle.

La communauté est composée de douze (12) élèves et de (03) enseignants par établissement. Elle aura pour mission d’assurer le relai entre UNESCO-Mali et les élèves pour la transmission des messages de sensibilisation, de communication et d’informations, sur le rôle et l’importance des manuscrits anciens au Mali.

  1. DATE, LIEU ET DURÉE :

Cette activité est prévue, le jeudi 14 décembre 2023, de 8 heures 00mn à 10 heures 00mn dans les trois (3) Académies d’Enseignement (Tombouctou, Mopti, Ségou).

  1. PARTICIPANTS :

L’UNESCO-MALI, l’Agence nationale de la Communication et du Développement (ANCD), les Académies d’Enseignements de TOMBOUCTOU, MOPTI, SEGOU et la Direction nationale de l’Enseignement Secondaire Général (DNESG) du Ministère de l’Éducation Nationale participent à la sensibilisation des élèves et des populations maliennes sur les valeurs historique, culturelle, socio-économique et scientifique des manuscrits anciens du Mali,

  1. SOURCE DE FINANCEMENT :

Les frais occasionnés par ces activités sont pris en charge par le partenaire UNESCO-MALI.

Bamako, le 5 décembre 2023

Le Directeur National

 

 

Insa COULIBALY

PPESG

 

Sur le même sujet