EDUCATION : 1re Edition du concours Universitaire des droits humains au Mali

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
P1080797

Le Club des Universitaires des droits humains (CUDH) a organisé ce samedi 21 octobre 2023 dans l’enceinte de la faculté des sciences administratives et politique, la finale de la 1re Edition du concours Universitaire des droits humains au Mali.  Ils étaient des centaines des candidats après plusieurs jours d’échanges à travers des débats, 16 candidats ont été retenus pour la finale.

« L’idée est venue en fonction de notre plan d’action avant même le lancement du Club. On a rédigé un plan d’action qu’on doit respecter en fonction des objectifs du club. Quand on essaie de voir les objectifs, on a comme premier objectif la promotion des droits humains ; l’insertion des étudiants à travers l’organisation des procès effectifs et contribution à la formation des étudiants sur le droits humains, de droit international humanitaire, les violences basées sur le genre. C’est à travers ce troisième objectif que nous avons décidé d’initier ce concours », précise le président du CUDH, Souleymane Adama Maïga.

En effet, au programme de ce concours, plusieurs sous activités ont été réalisées notamment la formation des étudiants ; suivi d’une case casting pour sélectionner les 16 meilleures étudiants pour la phase finale du concours. Cette 1re Edition du concours Universitaire des droits humains au Mali est remporté par Kadidiatou Konaté, étudiante à l’ISPRIC.

Président du Club Universitaire des Droits Humains (CUDH), Souleymane Adama Maïga

L’objectif finale recherché est de non seulement de mettre en avant les compétences et les connaissances acquises par les étudiants lors de la formation et de la phase de casting, mais aussi, de sensibiliser un large public à l’importance des droits humains, du droit international humanitaire et de la lutte contre les violences basées sur le genre. Enfin, encourager la participation active des étudiants à la promotion des droits humains dans leurs communautés et dans la société en général.

Selon le doyen de la FSAP, Professeur Cheick Amala Touré : « le sentiment qui m’anime aujourd’hui c’est un sentiment de fierté, d’avoir abrité cet évènement qui conforte d’avantage la marche à laquelle notre institution s’est investie inlassablement de doter le Mali des hommes et des femmes conformément à notre mission et de les très bien former en droit en science politique et en science administrative. Ce qui dégage deux pôles : le premier c’est les juristes pour une meilleure distribution de la justice au Mali et le deuxième pôle, les institutionnalistes pour améliorer la gouvernance dans notre pays. »

Professeur Cheick Amala Touré; Doyen de la Faculté des sciences Administratives et Politiques (FSAP)

Ainsi, le déroulement de la Finale du Concours Universitaire des Droits Humains s’est tenu en plusieurs étapes : les présentations individuelles des finalistes sur leurs sujets respectifs liés aux droits humains, suivi des questions et réponses des jury et experts en droits humains et annonce des lauréats et remise des prix. Un tel évènement, vient s’inscrire pour raffermir l’excellence qui constitue le combat de tous les jours de la FSAP.

Kossa Maïga

Source : handara.ml

Sur le même sujet