ATELIER D’ÉLABORATION D’UN GUIDE POUR LA LUTTE CONTRE L’EXTRÉMISME VIOLENT À L’USAGE DES ACTEURS DE L’AENF AU MALI

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
67697be8-40fb-4b2a-aeb6-cba92533410a

La Direction nationale de l’Education Non Formelle et des Langues nationales (DNENF-LN) sous le leadership du ministre de l’Education nationale, Dr Amadou SY SAVANÉ avec l’accompagnement du Bureau de l’UNESCO se propose d’élaborer un guide pour doter les jeunes, les adultes et les personnes âgées, en moyens adéquats de prévention de l’extrémise violent adapté à l’usage des acteurs de l’Alphabétisation et l’Education Non Formelle (AENF) au Mali.
Du lundi 15 au vendredi 19 avril 2024, dans la salle de Conférence du Centre forestier de Tabacoro, en Commune VI du District de Bamako, une équipe composée de techniciens des services techniques en charge de l’AENF seront outillés par des consultants en vue de disposer d’un guide spécifique comportant des fiches pédagogiques et des fiches de séquence pour la lutte contre l’extrémisme violent.
Cet atelier est une initiative qui reflète les efforts du Ministère de l’Éducation nationale pour instaurer une école citoyenne fondée sur les principes du respect, de l’intégration et de la tolérance.
Il concerne les programmes de l’Education Non Formelle initiés par la Direction nationale de l’Education Non Formelle et des Langues Nationales.
Les travaux visent à faire de l’école un espace d’intégration, de respect, et de tolérance par la prévention de l’extrémisme violent, de
l’éducation à l’État de droits et des concepts liés au genre.
Les objectifs de ce travail escomptent de renforcer les compétences et pratiques des enseignants et des enseignantes afin de les aider à mener des activités pédagogiques pratiques de façon efficace et efficiente. Il s’agit de leur permettre de contribuer à l’éducation d’une nouvelle génération d’enfants, porteuse des valeurs de culture de résilience, de promotion d’éducation à l’État de droit et au genre.
Les travaux d’élaboration du guide seront effectués selon une approche participative avec la contribution d’un noyau d’expertise nationale du MEN et des intervenants de l’Education Non Formelle.
Toutes choses qui permettront de renforcer les capacités des acteurs pédagogiques, de
connaitre, d’appréhender les connaissances de base liées à la prévention de l’extrémisme violent, d’analyser les programmes et de détecter des recoupements entre leurs contenus et thématiques relatives à la PEV.
Les travaux vont également permettre de choisir les méthodes et les activités qui vont permettre de stimuler la participation des apprenants et des apprenantes, de concevoir et d’élaborer des fiches indiquant comment ces méthodes ont été transposées au niveau pédagogique et didactique au profit des apprenants et des apprenantes et d’élaborer un dispositif d’Alerte Précoce.

CELLULE DE COM-MEN

Sur le même sujet