Vague de mouvements aux douanes maliennes : Acte gagné par le DG Konaté

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
télécharger

Fin connaisseur des gabelous, le Directeur Général des Douanes
maliennes M. Konaté, opère un grand changement à des postes de
responsabilités bien précis. Objectif : réussir sa mission de mobilisation
des ressources financières pour les caisses de l’Etat.

Quelques temps seulement après sa prise de fonctions en tant que Directeur Général
des Douanes, M. Konaté, le chef des gabelous a effectué un réaménagement de taille
au niveau des structures importantes. Cela, dans le seul but de gagner son pari. En
nommant des Inspecteurs de Douanes aux postes de responsabilités, à travers trois
Arrêtés signés le 30 septembre 2022, le DG Konaté affiche sa volonté de relever le
défi en ne ménageant ni son temps ni son énergie.
Le choix ambitieux, portant sur les Inspecteurs, notamment Amadou Traoré qui va
désormais occupé le poste de DRA Bamako, Alassane Hamadou Traoré, nouveau
directeur régional de Sikasso, Mamadou Traoré qui va désormais occupé le poste du
directeur des contrôles après dédouanement, Adama SIDIBE revient comme
directeur de l’administration et du personnel , le Colonel Ahmadou SANOGO comme
Directeur des finances et de la logistique, le Colonel Yoro Diakité , en qualité de
Directeur régional de Koutiala, le Colonel Oumar Tangara en tant que directeur
régional de Ségou, le Colonel Amidou Facourou Bakhaga au BACI.
Selon des observateurs avertis, les Inspecteurs promus à des postes de responsabilités
des Douanes maliennes sont connus pour leur maitrise du terrain et leur grande
capacité de mobilisation de ressources.
Par contre, faudra-t-il ajouter, ceux qui jugent que ces différentes nominations non
pertinentes, sont loin des réalités douanières de ce pays.
Manifestement, les trois Arrêtés de Konaté qui ont promu ces Inspecteurs valeureux,
en vue de permettre à la Douane malienne d’occuper toute sa place dans l’économie
nationale visent un seul objectif : le résultat.
Aussi, il s’agit d’injecter du sang neuf dans le haut commandement des effectifs du
personnel de la Douane nationale.
Toutefois, il faut préciser que ce changement des Hommes à des postes de
responsabilités n’à rien avoir avec la politique. Ce qui donne tort d’office à ceux qui
pensent que c’est la chasse aux sorcières contre des partisans des membres du
gouvernement ou du Président de la transition, Assimi Goïta.
Dans nos prochaines parutions, nous citerons les noms des autres gabelous mutés.
Yattara Ibrahim

Source: L’informateur

Sur le même sujet