La couverture sociale  au Mali mise  en lumière  au Forum mondial sur la protection sociale.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
unnamed (40)
Pour traiter de la solution administrative pour l’extension de la couverture sociale, il a été fait aux représentants du   Mali, du Gabon et de la France d’exposer leurs expériences respectives. C’est dans ce cadre que le Général de Brigade, Boubacar Dembélé, Directeur Général de la CANAM, Severin Maxime Anguilé, Directeur Général de la Caisse National d’Assurance  Maladie et de Garantie Sociale et Patric Marx, expert en protection sociale internationale à l’Ecole Nationale Supérieure de Protection Sociale (EN3S) se  sont penchés successivement  sur la thématique « définir une stratégie de régulation pour assurer la pérennité de la Couverture Santé et renforcer la confiance des populations ».
Présentant le profil de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie du Mali, le médecin Général Dembélé a souligné que le régime de l’Assurance Maladie Obligatoire est un dispositif majeur de protection Sociale qui est une avancée en matière d’accessibilité financière aux soins de santé et de cohésion sociale. Ainsi, après douze (12) ans de mise en œuvre, l’AMO couvre  1, 423 millions de personnes soit 70% de la population cible en 2021.  Pendant la même période, le nombre de structures de santé conventionnées dans le cadre de l’offre des soins et des services de qualité aux assurés sociaux est de 2041. Il s’agit des établissements publics hospitaliers et apparentés (100%), des centres de santé de référence (100%), des centres médicaux-inter-entreprises (100%), des Centres de Santé communautaire (85%), des infirmeries de garnisons militaires, de protection civile et de la police (100%), des officines de pharmacie (95%), des laboratoires d’analyses biomédicales (92%) et des établissements privés (cliniques et cabinet : 70%).
Rappelons que les taux des cotisations par travailleurs sont de 3,06% pour les fonctionnaires civils et militaires, députés, salariés ,  les retraités/veuves sont à 0,75% ,  les assurés volontaires de l’INPS à 6,56% . Les taux de cotisation de  l’Etat employeur sont de  4, 48%  et l’employeur du privé : à 3,5%. Toutes les prestations garanties par le régime d’Assurance Maladie Obligatoire réalisées en soins ambulatoires sont prises en charge à 70% par le tiers payant et les 30 % payés par l’assuré et ses ayants droits, appelé ticket modérateur.
Par contre toutes les prestations garanties par le régime de l’assurance obligatoire réalisées en hospitalisation sont pris en charge à 80%  par le tiers payant et les 20 % payés par l’assuré et ses ayants droits, appelé ticket modérateur. Pour rendre le régime plus attractif, une liste de 4710 médicaments en application depuis janvier 2022, soit 85% des médicaments commercialisés dans le secteur pharmaceutique privé au Mali, sont remboursés au profit des assurés sociaux.
Conforté par la pertinence des présentations, l’assistance est intervenue avec des questions d’éclaircissements et d’amélioration.
Depuis Marrakech, Fatoumata Mah Thiam KONE, SCOM/CMSS
Sur le même sujet