Validation du rapport provisoire du programme national d’amélioration de l’accès à l’électricité : Le Mali envisage d’atteindre l’accès universel à l’électricité d’ici 2030

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
OIP (4)

Le ministère des mines de l’énergie et de l’eau, à travers son secrétaire général, Sousourou Dembélé, a présidé ce jeudi 03 novembre 2022 la validation du rapport provisoire du programme national d’amélioration de l’accès à l’électricité. L’objectif visé par cette étude est, entre autres d’analyser l’accès à l’électricité au Mali. 

“L’objectif global vise à concevoir un programme national d’accès à l’électricité répondant aux standards de développement durable dans l’optique d’un accès universel en 2030 ; élaborer un programme d’investissement et mobiliser le financement pour la mise en œuvre de ce programme », précise le représentant du ministre des mines de l’énergie et de l’eau, Sousourou Dembélé, secrétaire général.

En effet, au cours des derniers années le gouvernement du Mali, l’appui de ses partenaires nationaux et internationaux, a pu croitre l’accès à l’électricité. Le taux d’électrification est ainsi passé de 1% en 2003 à 52% en 2020, mais il demeure très inégal et les zones rurales souffrent d’un accès encore très limité à l’électricité. Aussi, l’objectif visé dans le plan directeur des investissements optimaux était de porter ce taux à 72% en 2025 et selon le représentant du ministre ; M. Demblélé, le Mali envisage d’atteindre l’accès universel à l’électricité d’ici 2030 conformément aux objectifs de développement durable.

Le secteur d’électricité au Mali est confronté à des difficultés qui compromettent la pérennisation de ses acquis et de son développement. « Il s’agit entre autres des difficultés de planification, d’investissement, d’exploitations des installations et collectes des données », précise le secrétaire général ministère des mines de l’énergie et de l’eau, Sousourou Dembélé. Et d’ajouter que, c’est dans ce contexte et dans ce quête d’un accès universel à l’électricité que le Mali souhaite se doter d’un programme national d’amélioration de l’accès à l’électricité avec comme objectif un accès universel à l’horizon 2030 à travers l’extension du réseau interconnecté et des solutions hors réseau.

Ainsi, l’élaboration de ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’d’amélioration du secteur de l’électricité au Mali (PASEM) financé par la Banque Mondiale pour un montant de 150 millions de dollars. Ce programme comprend quatre composante qui selon le secrétaire général du ministère de  l’énergie et de l’eau, Sousourou  Dembélé, chacun d’eux vise à relever une contrainte majeur à l’amélioration de l’accès à l’électricité au Mali. Il s’agit non seulement l’amélioration et extension de l’infrastructure de transport et de distribution mais aussi de renforcer des capacités et assistance technique.  Amélioration de la gouvernance d’EDM-SA et de mise en œuvre du plan de structuration d’EDM-SA, d’une part, d’autre part, soutien opérationnel.

Kossa Maïga

Source : handara

Sur le même sujet