Tourisme : 80 277 dollars américain financé pour le 10e appel du projet COMCEC

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
0b858718-6943-4368-9b74-2fdfc9244891

Lundi, le 28 août 2023, l’hôtel Onomo a abrité l’ouverture de la session de formation des cadres chargés de la normalisation dans les établissements d’hébergement du Mali, du Burkina Faso, de la Guinée, sur le thème : « Audit et classement des établissements d’hébergement touristique ». La cérémonie d’ouverture était sous la présidence du ministre de l’artisanat, de la culture de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo. Il avait à ses côtés plusieurs personnalités. Cette session de formation a pour objectif de développer les compétences du tourisme national.

Dans le souci de relancer le secteur du tourisme, vital pour l’économie de notre pays, le gouvernement du Mali a défini une nouvelle feuille de route portant, entre autres sur le développement des infrastructures, le développement des compétences, l’amélioration de la qualité des services, le renforcement de la gouvernance et le développement du tourisme national. C’est dans ce contexte que le Ministère en charge du tourisme du Mali, a dans le cadre du 10° appel à projet du COMCEC, soumis un projet sur l’audit et le classement des établissements d’hébergement touristique. Ledit projet d’un montant de 80 277 dollars américain est financé par le Comité permanent de coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique (COMCEC) avec une contribution du Ministère du l’artisanat et de la culture de l’industrie hôtelière et du tourisme.

Selon le ministre de l’artisanat et de la culture de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo, l’organisation de cette formation répond donc à un double impératif, celui de renforcer d’une part, les compétences des acteurs intervenant dans le secteur du tourisme sur l’évaluation des établissements d’hébergement et leur classement suivant des standards nationaux et sous régionaux et ce dans la perspective de la relecture prochaine des textes sur le classement des hôtels au Mali.

D’autre part, elle vise à améliorer la qualité des services fournis par d’hébergement touristique. les établissements « En initiant la présente session de formation, l’objectif recherché par mon département est de permettre aux responsables des structures institutionnelles en charge de la règlementation touristique de nos différents pays, d’être mieux outillés dans les domaines comme: la définition des normes de classement des hôtels, l’élaboration des référentiels de contrôle des normes applicables à l’hébergement touristique ; la conduite d’une mission d’audit et de classement dans d’hébergement touristique » a-t-il dit. Il a aussi ajouté qu’il ose espérer que cette formation permettra de consolider davantage l’expertise de chacun de ses auditeurs dans les domaines ci-dessus cités.

Hawa NIANGALY

Source : handara.ml

Sur le même sujet